Les Montagnes passaient comme des Nuages.

person standing on top of rock
Photo de Suliman Sallehi sur Pexels.com

L’étude des chaînes de montagnes permet à Suess (Eduard Suess -1831-1914) d’affirmer l’existence de mouvements verticaux mais aussi de mouvements horizontaux importants. Dès 1875, il reconnaît que la chaîne alpine est déversée sur un « avant-pays » et il postule qu’elle a pour cause une poussée venue du Sud ou du Sud-est et qu’elle résulte de déplacements tangentiels importants. (…) [1]

Ce mouvement des chaînes de montagnes est un phénomène qui n’aurait pu être observé à l’époque de la révélation du Coran. Le Coran affirme que les montagnes se déplacent sans même que nous nous en rendions compte. (.27/88)

[1] PLANET TERRE – « Dérive des Continents » – Vincent Deparis – Disponible sur le site : http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/derive-continents-wegener.xml – (E. Suess, La Face de la Terre , op. cit., p.139)
Publicités

On n’apprend pas à l’oiseau à voler

nature bird red wildlife
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Ainsi fascinés par l’art de voler, les savants ont longtemps observé les oiseaux, ils ont découvert qu’ils avaient une technique complexe dans l’évaluation de la distance et la collaboration des deux mouvements des deux ailes pour assurer le décollage et l’atterrissage.  Ce vol consiste en étendant et on repliant les ailes, on n’apprend pas à l’oiseau à voler, il vient au monde avec cet instinct, il est déjà programmé pour cette mission.[1]

En raison de la  force gravitationnelle, tous les corps laissés dans l’air finissent par tomber selon une vitesse variable. Tout, vivant ou non, est soumis à la gravité. En revanche par un miracle d’Allah, les oiseaux sont capables de résister à cette force et de voler vers le ciel !

[1] MAXI SCIENCES – « Le Mystère du vol en V des Ibis » Disponible sur le site : http://www.maxisciences.com/ibis/des-scientifiques-percent-le-mystere-du-vol-en-v-des-ibis_art31812.html

Le Voyage dans le Temps.

sky space dark galaxy
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Aujourd’hui, le commun des mortels pense avoir compris le temps mais en fait, non : quand on regarde le soleil, on voit ce qu’il était 8 minutes auparavant… le temps que la lumière arrive à nous, elle a mis 8 minutes… ça veut dire qu’en réalité on voit le passé du soleil, de même que pour le passé des étoiles… la notion du présent est incertaine.[1]

Quand les anges et l’esprit montent vers lui, ils vont a une certaine vitesse, cette vitesse et tellement grande que la duré devient 50.000 ans.  Selon la théorie d’Einstein, plus la vitesse d’un corps est importante, plus le processus de vieillissement de se dernier ralentit, c’est pour cela que les Anges et l’esprit montent en un jour qui égal 50.000 ans. (70/4)

[1] MYSTERE TV. « La machine temporelle : de la théorie à la réalité » Disponible sur : http://www.mystere-tv.com/la-machine-temporelle-de-la-theorie-a-la-realite-v4751.html

Comment la Terre se protège-t-elle des météores ?

silhouette of person
Photo de Raman deep sur Pexels.com

La vie sur Terre a été rendue possible grâce à l’atmosphère et au champ magnétique terrestre, en effet, sans ces deux éléments, le sol terrestre serait bombardé d’une énorme quantité de particules et de rayons rendant toute forme de vie impossible; c’est sans doute pour cela qu’il n’y a pas de vie ailleurs dans l’Univers car les autres planètes telluriques ne possèdent pas cette atmosphère, rendant toute la vie telle que nous la connaissons, possible.

Si l’atmosphère n’existait pas, les millions de météorites tomberaient sur Terre, la rendant inhabitable. Cependant, la protection de l’atmosphère permet aux êtres vivants de survivre en sûreté. Cet attribut du ciel a été prouvé par la recherche scientifique effectuée au 20ème siècle.

Dans le Saint Coran, Allah dit  que nous avons fais du ciel une voûte protégée. ( 21/32)

L’homme n’obtient que le fruit de ses efforts.

group hand fist bump
Photo de rawpixel.com sur Pexels.com

Ô mon fils ! Ne sois pas dépourvu d’œuvres pies ni dénué d’états spirituels. Aie la certitude que la science abstraite n’est pas d’un grand secours. Suppose par exemple qu’un homme plein de bravoure et sachant manier les armes marche dans le désert muni entre autres de dix épées indiennes, quand tout à coup, un lion énorme l’attaque. Crois-tu que les armes vont le protéger s’il ne les manie pas et ne s’en sert pas pour frapper ? Il est connu en effet qu’elles ne protègent que si elles sont maniées. De même, si un homme étudie et apprend cent mille questions scientifiques, elles ne lui seront profitables que s’il les emploie sur le terrain pratique. Comme dit le poète : « Tu auras beau servir deux mille coupes de vin, ce n’est qu’en buvant que tu seras grisé ». (…)

Tu auras beau étudier la science pendant cent ans, tu auras beau lire mille livres, tu ne seras disposé à recevoir la Miséricorde de Dieu qu’en agissant par des œuvres concrètes : « et qu’en vérité, l’homme n’obtient que le fruit de ses efforts » (…)[1]

[1] Lettre au disciple (1/01/2004) de Abû-Hâmid Al-Ghazâlî (Auteur) –  Omar Lazouzi (Traduction) – Editions la Ruche –  ISBN-13: 978-2914566360

Les Portes du Paradis.

beautiful beauty blue bright
Photo de James Wheeler sur Pexels.com

Eben Alexander a vécu bien malgré lui en 2008 une expérience de mort imminente, un récit controversé que ce neurochirurgien, particulièrement bien placé pour aborder un tel sujet, a décidé de raconter dans un livre.

L’aventure de ce père de deux enfants a commencé avec un simple mal de tête en novembre 2008. Puis, la méningite bactérienne qu’il a contractée l’a rapidement plongé dans le coma. « J’ai été plongé dans un profond coma durant une semaine », raconte-t-il. Dans le même temps M. Alexander a « voyagé dans une autre dimension de l’univers, dit-il, une dimension dont je n’avais jamais rêvé qu’elle existait ». Là, il a découvert des nuages « blanc-rosé » sur un ciel « bleu profond », et « des êtres chatoyants, transparents, très différents de tout ce qu’on peut connaître sur notre planète ».[1] (lemonde.fr)

Tous les prophètes envoyés par Allah ont appelé leurs peuples à adorer Allah et à croire en la vie après la mort. Depuis la descente d’Adam sur Terre, ses enfants vivent dans le but de rejoindre la première demeure qu’est le Paradis. Ce lieu fait l’unanimité au sein des compagnons, des savants, des exégètes : tous affirment son existence !

La distinction entre les groupes de gens entrant au Paradis et leur beauté est due à la différence du nombre et de la qualité de leurs œuvres.  En effet, personne n’ignore que dans la vie présente, l’âme puise sa beauté de la foi et des bonnes œuvres accomplies. Dans l’au-delà également, l’âme embellit et accède au paroxysme du bonheur grâce à la pureté engendrée par la même foi et les mêmes bonnes œuvres effectuées dans la vie du bas monde. (Rapporté par Ibn Maja)

[1]Eben Alexander – (14-10-2012) – visible sur le site:  http://www.lemonde.fr/sante/article/2012/10/14/

La Femme pieuse et la Maison spacieuse.

alpine architecture bridge buildings
Photo de Pixabay sur Pexels.com

« Quand on entend la grive chanter, cherche la maison pour t’abriter, ou du bois pour te chauffer. »

Une maison plain-pied reste pour beaucoup d’entre nous une maison spacieuse, familiale et surtout pratique. Très prisée pour le confort de vie qu’elle procure… Une telle maison est construite sur un seul niveau offrant généralement un espace vaste et où toutes les pièces à vivre sont donc accessibles sans utiliser d’escalier.

La maison de vos rêves requiert de la place. Plus les espaces que vous prévoyez à l’intérieur sont grands, plus vous aurez besoin de surface pour pouvoir la placer correctement.

D’après Sa’d Ibn Abi Waqqas, le Prophète (SWS) a dit: « Quatre choses font partie du bonheur: la femme pieuse, la maison spacieuse, le voisin pieux et la bonne monture… ».

Les Arbres dorment aussi la Nuit.

flight landscape nature sky
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Pour la première fois, des chercheurs ont observé des arbres qui reposaient leurs branches la nuit en les abaissant de 10 cm environ. Est-ce une action de se prosterner ?

« Une équipe de scientifiques américains s’est penchée sur la question du sommeil des bouleaux. Deux cobayes soigneusement sélectionnés – un en Autriche, l’autre en Finlande – ont été passés au scanner à laser infrarouge. Résultat : de nuit, les feuilles et les branches se relâchent et piquent du nez avant de reprendre leur position initiale l’aube venue. Cet équivalent végétal du « rouler en boule sous la couette » n’est pas très spectaculaire : jusqu’à 10 centimètres pour un arbre de cinq mètres de hauteur, mais tout de même… »[1]

La Tradition considère que les végétaux furent créés en troisième après la terre et les montagnes, et comme toutes les choses créées, les arbres sont supposés se prosterner devant Allah, se remémorer Allah et proclamer sa gloire.

[1] LE MONDE – « Les arbres dorment-ils la nuit » Par Carine Bizet – (15/08/2016)  Disponible sur le site :  www.lemonde.fr/m-perso/article/2016/08/15/les-arbres-dorment-ils-la-nuit_4983093_4497916.html

Le Mystère des Vagues Internes.

beach wave
Photo de George Keating sur Pexels.com

C’est une équipe du prestigieux Massachusetts Institute of Technology, aux États-Unis, qui a observé ces géants sous-marins. « Vagues interne », emmenés par Thomas Peacock, professeur agrégé de génie mécanique au MIT. Les satellites de la NASA parviennent à en déceler certaines lorsque les fonds ne sont pas trop importants. Ces « ondes internes » sont monstrueuses : elles mesurent communément 100 mètres de haut, et peuvent dépasser les 500 mètres…[1]

Cependant, l’expression “des ténèbres sur une mer profonde” a été utilisée dans la sourate An-Nur, 14 siècles auparavant. C’est sans doute l’un des miracles coraniques qu’une telle information soit fournie par le Coran à une époque où aucun équipement n’était disponible pour permettre à l’homme de plonger dans les profondeurs des océans.

L’expression dans le Livre Sacré « … sur une mer profonde: des vagues la recouvrent, vagues au-dessus desquelles s’élèvent d’autres vagues, sur lesquelles il y a d’épais nuages… »

[1] OUEST France. Par Hervé HILLARD « Des « vagues internes »monstrueuses » (12/05/2015) Disponible sur : http://www.ouest-france.fr/sciences/mit-decouvert-des-vagues-sous-marines-hautes-de-500-metres-3395694

Les Paires dans la Création.

photo of pink roses in vase
Photo de Nubia Navarro (nubikini) sur Pexels.com

Plusieurs versets du Coran évoquent la reproduction sexuée dans le règne végétal, telle qu’elle est reconnue aujourd’hui par les botanistes et les biologistes. Le Coran soutient que les plantes d’espèces différentes sont arrosées avec la même eau et qu’une sève quasiment identique les irrigue, alors que leurs fruits sont si dissemblables. Pour une substance analogue prélevée du sol, elles sont en mesure d’élaborer des produits aussi variés et tellement distincts les uns des autres.

Une telle conception revenait à admettre que les arbres ne retirent pas du sol les éléments constitutifs des branches, des feuilles, des fleurs et des fruits qui sont si différents et variés, mais que ceux-ci sont élaborés en leur propre sein, dans leur structure intime.[1]

La démonstration ne fut réalisée qu’en 1679 par le physicien et biologiste français Edme Mariotte. A cette époque, la chimie en était à ses premiers pas et avait pour base essentielle la croyance aux quatre éléments d’Aristote : le feu, l’eau, l’air et la terre …

Mariotte parvient à donner des preuves très solides de l’existence de transformations chimiques à l’intérieur des corps végétaux. Il fait par exemple remarquer que les liquides puisés dans le sol par une plante greffée, deviennent des substances végétales différentes dans le porte-greffe et le greffon. (…)[2]

[1] Ibid.

[2] BAL – Publication (06/12/2016) « La physiologie végétale » – Disponible sur le site : http://p.21-bal.com/law/927/index.html?page=40

Méditation Continuel________ UN LIVRE GÉNIAL – Bientôt en Librairie

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer