L’Âme apaisée

dandelion nature sunlight
Photo de Nita sur Pexels.com

Dans cette histoire, Abraham, l’un des Prophètes majeurs de l’Histoire de l’Humanité sollicite une « preuve » du pouvoir de Dieu. Etait-ce un doute ? Le verset du Coran indique que non, qu’Abraham était certain que Dieu pouvait ressusciter les morts. Alors pourquoi voulait-il une preuve ? Pour se rassurer. Abraham savait qu’aucun raisonnement ne vaut une preuve perceptible, et voulait y accéder pour que sa foi atteigne la perfection. (2/260)

Qu’était alors la réponse du Seigneur ? L’a-t-il damné ? L’a-t-il déchu de son statut de Prophète ? Non. Abraham eût sa réponse sous la forme qu’il désirait, une preuve visible et perceptible de la possibilité de la résurrection.

Dieu n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. (2/286) C’est ainsi que ce qui, en superficie peut être pris comme une contrainte, devient en profondeur, un puissant levier de liberté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s